Andy Warhol, in his own words

Vidéo sur YouTube de Jordan Stone que j’ai regardé aujourd’hui. Un montage d’entrevues et autres pièces où Andy parle, parle, parle. Il ne bouge pas beaucoup. Peut-être justement faut-il être toujours en mode retenue pour exister paisiblement au sein des vagues, surtout à cette époque. Ça bougeait beaucoup.

Est-ce qu’on bouge beaucoup aujourd’hui ? On s’agite beaucoup en tout cas. Ce qui est différent.

Peu importe, je reste fasciné par sa capacité à enregistrer son présent.

Les Personnages de Blanc Seing

En plus de son immense talent d’écriture, Blanc Seing (sur Facebook et son blogue) s’adonne à la création de petits personnages. Contours et taches extirpés de photos, collages ou oeuvres d’art connues, ils s’agencent pour donner naissance à un univers joyeux et étonné.

Récemment il a proposé des compositions visuelles sur des oeuvres de Jasper Johns, Jim Dine, Joan Mitchell et Robert Rauschenberg. Sans trop savoir pourquoi je les trouve si particulièrement réussis, j’ai pensé les regrouper ici. J’aurais préféré lier les images à partir de sa page Facebook, mais ça ne m’a pas été possible.

Dans ces temps troubles, chaque parcelle d’étonnement est nécessaire.

À partir de Jasper Johns :

 

À partir de Jim Dine :

 

À patir de Joan Mitchell :

 

À partir de Robert Rauschenberg :