Récupération

Le papier de l’image ratée va servir, au verso, à tester des échantillons de couleur et ensuite, peut-être, découper tout en petits morceaux et faire une mosaïque papier.

D’autre part, petit voyage au numérique pour tenter de donner une atmosphère à l’image :

et à nouveau l’originale pour comparer

Zut

La dernière image sur laquelle je travaillais… trop d’eau, trop d’intensité dans les pigments et… zut. L’effet visuel d’eau reste un peu intéressant, mais les arbres sont devenus très ternes. Donc, on passe à une autre image.

Je reprends le thème avec une feuille plus petite. Cette fois, moins d’eau, pigments moins concentrés.

Deux trois étapes plus tard.

Les reflets dans l’eau sont pas mal, mais l’ensemble n’arrive pas à avoir de profondeur. Plat et triste mais mignon. On reprend avec une autre feuille :

Si je ne touche plus du tout aux reflets d’eau ni au ciel et que je me contente d’ajouter quelques légères touches de vert et de doré pour finir de former les arbres, j’ai une chance d’arriver à quelque chose de moins plat, avec plus de présence.

À suivre 🙂

En cours

Le fond est fait. Maintenant chaque nouveau coup de pinceau risque de tout gâcher. Prudence 🙂

Et un petit truc terminé.

Correction

Les images sont encore trop grisées. J’ai essayé de développer une photo avec DarkTable au lieu de RawTherapee et j’ai réussi en un rien de temps à obtenir quelque chose de beaucoup plus près de l’original :

Vague

Par hasard (presque) j’arrive à dessiner quelque chose qui ressemble à des vagues. C’est la première fois que j’y arrive 🙂

Et ici, une vidéo (c’est long mais si ça vous intéresse, ça vaut le coup) où on voit ce que c’est que de maîtriser un medium. Stanislaw Zoladz à l’oeuvre.

Oups !

En premier, ce matin, pluie intense. Alors je me suis mis à la chasse aux éclaboussures en photo. Une seule photo sur une cinquantaine m’a donné un résultat qui me plaisait.

Ensuite, aquarelle. Pratique d’arbres un peu plus réalistes. C’était pas mal. Mais quand j’ai ajouté l’arbre au centre… mauvais mélange de couleurs et oups ! raté.

Alors plus tard en journée, je reprends et c’est un peu mieux:

Pratique

Petite vague de chaleur, pas de clim, alors on fait des choses légères.

Une autre tentative de paysage. Mais après seulement quelques minutes, je crains que d’ajouter autre chose risque de tout gâcher. Alors j’arrête :

Je pourrais éventuellement continuer à ajouter des éléments dans Corel Painter sur la version pleine résolution du paysage ci-dessus. En fait, il y a quand même longtemps, c’est ce qui m’a conquis à la peinture numérique : on peut constamment défaire et refaire sans tout risquer.

Ensuite je change de sujet, ce qui me permet d’être dans un mode de meilleur contrôle du medium en utilisant moins de zones fluides et floues (ce qui se fait avec beaucoup d’eau et ça demande beaucoup de pratique).

J’aime en particulier la texture du mur et le petit effet de vitre de la fenêtre. Le jaune doré paraît opaque, je l’aurais voulu plus lumineux, plus transparent. Mais bon… La ligne jaune sur le mur évoque les rayons de soleil qui entrent dans la pièce. Je trouve que les petites taches blanches un peu partout son sympathiques.

Rawtherapee

J’ai eu quelques problèmes avec Rawtherapee. Ceci a dû paraître dans les derniers posts : images moins vibrantes, plus grisées que du temps où j’utilisais Lightroom. C’est que dans Rawtherapee, les images sont belles mais une fois exportées, c’est plus terne. J’ai cherché un peu sans trop de résultat sinon que de changer le “Color Profile” dans la section préférences :

Ça n’a pas tout réglé (je dois quand même augmenter la densité du noir des images) mais c’est un peu mieux.

Pratique

Ci-dessous, déjà vu mais avec quelques petites retouches pour essayer d’arranger les choses.

Ensuite, deux nouvelles images. Moins de détails à travailler juste pour pratiquer des formes improvisées qui vont rappeler des arbres. Convenable.