Ma voix qui n’a rien d’angélique, transformée dans Ableton Live et qui, par un heureux hasard en manipulant plein de paramètres, donne ce son d’orgue tout léger.