Ci-dessous, je reprends la même scène que celle exposée au post précédent. Évidemment ce n’est pas identique. J’ai tenté d’améliorer des petits détails et d’autres ont été ratés, tant pis. Il y a cet édifice au centre qui devrait être en arrière plan et qui s’étire en foncé dans le ciel; une sorte de distraction dans l’ensemble. Laid mais intéressant.

Et pour changer la main, première ébauche pour une image de chien. C’est le premier chien dessiné dans une perspective réaliste à vie. Je le trouve tellement chou. Alors j’ai repris tout de suite sur le papier aquarelle. Maintenant tout le stress de le colorer sans tout massacrer.