Fait trop chaud pour faire autre chose que de pratiquer des coups de pinceau.

J’aime les espaces clairs entre les objets peints. Ça enlève au naturel de l’ensemble mais je trouve ça intéressant. L’arbre du milieu est le mieux réussi. La diffusion des ombrages est plus douce que celui de gauche. Celui de droite… n’en parlons pas trop.

J’aime le sol peu défini.

Prochain fond en train de sécher :

Toutes ces pratiques à l’aquarelle visent, éventuellement, à me permettre d’illustrer un projet que je pressentais en premier pour la vidéo mais, comme j’ai déjà dit, je laisse tomber l’animation vidéo : trop long pour le type de résultats que j’arrive à obtenir. Je pense me tourner vers une forme classique, usée à la rigueur : le carnet de voyage illustré à la main.