La dernière image sur laquelle je travaillais… trop d’eau, trop d’intensité dans les pigments et… zut. L’effet visuel d’eau reste un peu intéressant, mais les arbres sont devenus très ternes. Donc, on passe à une autre image.

Je reprends le thème avec une feuille plus petite. Cette fois, moins d’eau, pigments moins concentrés.

Deux trois étapes plus tard.

Les reflets dans l’eau sont pas mal, mais l’ensemble n’arrive pas à avoir de profondeur. Plat et triste mais mignon. On reprend avec une autre feuille :

Si je ne touche plus du tout aux reflets d’eau ni au ciel et que je me contente d’ajouter quelques légères touches de vert et de doré pour finir de former les arbres, j’ai une chance d’arriver à quelque chose de moins plat, avec plus de présence.

À suivre 🙂