Laissons de côté les ennuis de l’interface graphique et ajoutons des effets. Inspiré par cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=sor1nwNIP9A (qui dure presque trois heures !), j’ai ajouté un système particulaire à Paintual. Un système primitif, tout simple, qui m’a conduit à tenter de reproduire, partiellement, les effets de numérisation comme on peut voir dans https://belisssle.com/2018/07/04/controlled-glitches/  https://belisssle.com/2018/07/05/push/ et https://belisssle.com/2018/07/10/more-scans/ . Évidemment toute l’imprécision du mouvement de glissement de la feuille sur le scanner et la finesse du grain de numérisation ne sont pas reproduits dans le nouvel effet “Scanner Glitch”, en revanche cet effet propose son propre univers de textures.

Le code fonctionne en gros comme suit : pour chaque particule, elle prend la couleur d’un pixel. On assigne à la particule une petite trajectoire à suivre. À l’arrivée, elle dépose la couleur sur le pixel où elle se trouve et copie la couleur de l’image d’origine à ses nouvelles coordonnées. Le processus est répété de gauche à droite pour toutes les rangées de pixels. Les trajectoires sont déterminées par les intensités lumineuses de pixels situés aux mêmes endroits que les particules mais venant d’une image de bruit de Perlin paramétrisable.

Pour ajouter à la fluidité du fini, toute l’opération de traçage est exécutée plusieurs fois, au choix, et à chaque passe la valeur de transparence passe de presque transparent à opaque.

Les images ci-dessous sont le résultat de superposition d’images traitées sur les originaux.

J’ai quelques changements et corrections à faire au code avant de le porter sur GitHub, dans quelques jours au plus.

 

_DSC4085

Image d’origine

_DSC4085 gl 01

Glitch 1

_DSC4085 gl 02

Glitch 2

_DSC4085 gl 03

Glitch 3

_DSC4085 gl 04

Glitch 4

_DSC4085 gl 05

Glitch 5

2018073001

Glitch from another image 1

2018073002

Glitch from another image 2

2018073003

Glitch from another image 3