Je pense que ceci est, à date, le dernier collage que j’ai fait avec du vrai papier et de vrais petits bouts de tout et de rien. Les e-collages sont apparus après, tout simplement parce qu’il était plus facile et rapide de simplement empiler des fragments de papiers ou autres matérieux et les prendre en photo. La photo devenant un témoin d’un instant où ces pièces étaient assemblées ; moment qui ne reviendra jamais.

 

I think this is so far the last collage I have done with actual paper and bits and snippets. E-collages came just after that because I realized it is much simpler and faster to simply lay down some fragments and then take a photograph. That photograph becomes the only witness of the assemblage: a moment that will never come back.

dsc_1068-fb

“Le visage secret de…”, collage