La culture ne disparaîtra jamais, l’art non plus. Il y a pourtant quantité de phénomènes réducteurs : un oeuvre d’art réduite à son prix pour la rendre appréciable, une oeuvre littéraire exprimée en livres vendus, en best sellers, ou encore en autocollant “coup de coeur”, et tellement d’autres.

Trop souvent aussi ce que l’on dit d’une oeuvre ne lui rend pas service. Les trois Dispositions qui suivent sont des illustrations de ces réductions.